spg_js_roy_11_08

Le violoniste canadien Jean-Sébastien Roy est cité comme l’un des plus doués de sa génération. Il a remporté deux des plus grandes distinctions au pays : le Prix d’Europe 2006 ainsi que le prêt du Stradivarius Windsor Weinstein 1717 par le Conseil des arts du Canada (de 2006-2009). Lauréat du Concours OSM et récipiendaire du prix Joseph-Rouleau au Concours musical international de Montréal, il a effectué une importante tournée de récitals à travers le Canada en 2009. Il a été artiste en résidence au Conservatoire de musique de Montréal à titre de premier violon du quatuor à cordes Mercure.

Jean-Sébastien Roy s’est récemment produit comme soliste avec l’Orchestre du Centre national des arts à Ottawa, l’Orchestre Symphonique d’Edmonton, l’Orchestre Métropolitain (sous la direction de Yannick Nézet-Séguin) et Les Violons du Roy. De plus, son interprétation du Concerto de Sibelius et du KammerKonzert de Berg au KulasHall de Cleveland (États-Unis) a reçu l’éloge de la critique. Il a joué en récital partout au Canada, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, aux États-Unis, en Nouvelle-Zélande et en Polynésie.

Féru de musique de chambre, il a collaboré avec des artistes tels que Peter Salaff, Ida Haendel, Jonathan Crow, Andrew Wan, Maneli Pirzadeh et Benoit Loiselle. Il a été membre du quatuor à cordes Lloyd Carr-Harris, gagnant du grand prix du Fischoff International Chamber Music Competition, et s’est produit avec cet ensemble en Italie, en Australie et au Canada.

M. Roy a été nommé violon-solo de l’Orchestre de Chambre McGill au printemps 2013. Il a aussi été violon-solo invité du Edmonton Symphony, de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg et du Columbus Symphony, USA.

Il a obtenu le Prix avec grande distinction à l’unanimité du jury du Conservatoire de musique de Montréal en 2002. Il a ensuite parfait sa formation au Cleveland Institute of Music, sous la tutelle du réputé pédagogue Paul Kantor. Johanne Arel, Régis Pasquier, Vladimir Landsman et Denise Lupien comptent aussi parmi ses principaux professeurs.

Jean-Sébastien Roy remercie la Fondation Canimex, le Conseil des Arts et des Lettres du Québec et le Conseil des arts du Canada pour leur généreux soutien. Il joue maintenant sur un magnifique violon Carlo Antonio Testore de 1745 ainsi qu’un archet de Jacob Eury de 1820.